Communauté du Christ

Doctrine et alliances section 165

Pendant trois années, l’Eglise a étudié dans la prière les paroles de conseil données en 2013. Le Saint Esprit confirme que l’Eglise serait bénie d’envisager l’inclusion de ce conseil dans la Doctrine et Alliances. Ce document est offert humblement dans ce but comme l’expression de notre précieux principe de la Révélation continue. 

Tout en préparant le document final, je suis resté ouvert à plus de direction divine de façon à améliorer la compréhension de l’Eglise maintenant ou plus tard. Une direction m’a permis de peaufiner certaines phrases. Dans bien des cas, cela y a rajouté de la teneur pour des raisons connus de Dieu. 

J’ai aussi étudié dans la prière quelles parties des paroles de conseil ont été spécifiquement appliquées lorsqu’elles ont été données et n’ont pas nécessairement besoin d’être inclues dans la Doctrine et Alliances. Aussi, certaines phrases ont été supprimées. Ces phrases ont soit atteint leurs objectifs, ou alors les concepts qu’elles soulignaient sont suffisamment exprimés ailleurs dans la Doctrine et Alliances. 

Le témoignage que j’offre est l’assurance que Dieu, Celui qui est éternel, guide l’Eglise avec amour et patience selon des desseins divins. Soyons reconnaissants pour cette direction. Que cela serve de chemin de lumière et d’espoir pour tous ceux qui cherchent à suivre la volonté de Dieu.

Aux conseils, quorums, et ordres, à la Conférence Mondiale, et à l’Eglise : 

1 a. Communauté du Christ, une vision divine vous est proposée. Présentée au fil des années à travers de nombreuses phrases et de nombreux symboles inspirés, elle se présente aujourd’hui sous la forme d’initiatives en harmonie avec la mission de Jésus-Christ.

b. En tant que quête spirituelle, suivez avec courage les initiatives vers le cœur de la vision de Dieu pour l’Eglise et pour la création. Puis, en réponse à une compréhension croissante de la nature et de la volonté de Dieu, continuez à façonner des communautés qui vivent l’amour et la mission du Christ.

c. Dans l’amour, invitez votre prochain à connaitre la bonne nouvelle de la vie nouvelle dans la communauté avec le Christ. Les opportunités abondent dans votre quotidien si vous choisissez de les voir. 

d. Entreprenez des actions de compassion et de justice pour abolir la pauvreté et faire cesser les souffrances inutiles. Poursuivez la paix sur et pour la Terre.

e. Que rien ne vous sépare de cette mission. Elle révèle l’intention divine d’un salut personnel, sociétal, et environnemental ; une plénitude du témoignage de l’évangile pour la restauration de la création. 

f. Continuez à aligner vos priorités avec les efforts locaux et mondiaux pour faire avancer les initiatives. D’autres approches innovantes pour coordonner la vie de la congrégation et soutenir des groupes de disciples et de personnes en quête spirituelle, sont nécessaires pour aborder les opportunités de mission dans un monde en mutation.

2 a. Libérez la pleine capacité de la mission du Christ à travers une générosité semblable à la générosité de Dieu. 

b. Écoutez les témoignages de ceux qui répondent généreusement. Suivez votre âme qui désire ardemment rentrer chez elle dans la grâce et la générosité de Dieu. Laissez la gratitude vous montrer le chemin. 

c. Souvenez-vous, un des principes fondamentaux de la vie de disciple est de faire croitre la mission du Christ en contribuant à la dîme de mission locale et mondiale selon sa véritable capacité. Bien que contribuer à d’autres organisations honorables représente une part importante de la Réponse Généreuse du Disciple, cela ne doit ni diminuer ni remplacer les dîmes de mission. 

d. La dîme est une pratique spirituelle qui démontre la volonté d’offrir régulièrement toutes les dimensions de la vie d’une personne à Dieu. Lorsqu’elle est définie par la foi, l’amour, et la planification pleine d’espoir, y compris la volonté de résorber des dettes malavisées, la capacité à répondre devient beaucoup plus grande que supposée jusqu’ici.

e. L’intendance en tant que réponse au ministère du Christ est plus qu’un don personnel. Elle inclut la générosité des congrégations et des juridictions qui donnent aux ministères mondiaux de l’Eglise pour consolider la communauté en Christ dans toutes les nations. 

f. Partager pour le bien commun est l’esprit de Sion. 

3 a. Acceptez et incarnez plus pleinement votre unicité et votre égalité en Jésus-Christ. L’unicité et l’égalité en Christ sont réalisées à travers les eaux du baptême, confirmées par le Saint Esprit, et soutenues par le sacrement de la Sainte Cène. Étreignez le sens complet de ces sacrements et joignez-vous spirituellement au Christ comme jamais auparavant.

b. Cependant, sachez qu’il ne convient pas de professer l’unicité et l’égalité en Christ par des alliances sacramentelles puis de les renier en paroles ou en actes. Ces comportements blessent le corps du Christ et renient ce qui est éternellement résolu dans la vie, la mort, et la résurrection de Jésus-Christ.

c. Vous ne comprenez pas complètement les nombreux processus étroitement liés de la création humaine. A travers sa merveilleuse complexité, la création produit la diversité et l’ordre.

d. Ne soyez pas consumés en vous préoccupant de la variété des types et caractéristiques des êtres humains tels que vous les voyez. Préoccupez-vous avec passion de former des communautés inclusives d’amour, d’unicité, et d’égalité qui révèlent la nature divine.

e. Unicité et égalité en Christ ne signifient pas uniformité. Cela signifie Unité dans la Diversité et se rattacher dans un amour à l’image du Christ aux conditions de vie d’autrui comme s’il s’agissait des nôtres. Cela signifie également une opportunité complète pour les personnes de connaitre la valeur humaine et les droits qui y sont liés, y compris d’exprimer les dons donnés par Dieu dans l’Eglise et la société.

4 a. En ce qui concerne la prêtrise, Dieu appelle qui Dieu appelle parmi les disciples engagés, selon leurs dons, à servir et à toucher toute l’humanité.

b. Les procédures de la prêtrise élaborées dans la sagesse et l’inspiration offrent un chemin clair pour que les disciples répondent à l’appel. Ils définissent également la différence entre un sens de l’appel potentiel et le besoin d’aligner sa vie sur les principes d’un comportement moral et des relations qui encouragent le bien-être de la communauté de l’Eglise.

5 a. La croissance et la direction spirituelles enrichissent l’implication dans la mission du Christ. Le président des Évangélistes et l’ordre des Évangélistes, de concert avec leurs collègues dans le ministère, doivent se concentrer sur la formation spirituelle de communautés de disciples et de personnes en quête spirituelle, vivant profondément et généreusement dans l’Esprit du Christ.

b. Offrez le sacrement de la bénédiction de l’évangéliste non seulement aux personnes et aux congrégations, mais aux familles, aux foyers, et aux groupes de personnes qui recherchent une direction spirituelle pour se donner plus pleinement à la mission du Christ. Rien dans cette instruction ne doit être interprété de façon à diminuer l’importance du sacrement de la bénédiction de l’évangéliste pour les personnes. 

6 a. Communauté du Christ bien-aimée, ne vous limitez pas seulement à parler et à chanter de Sion. Vivez, aimez, et partagez comme Sion : ceux qui s’efforcent d’être visiblement un en Christ, parmi lesquels il n’y a ni pauvres ni opprimés.

b. En tant que corps du Christ, portez avec amour et patience le poids de la critique de ceux qui hésitent à répondre à la vision divine de la valeur humaine et de l’égalité en Christ. Ce fardeau et cette bénédiction sont vôtres pour les desseins divins.

c. Et, souvenez-vous toujours, le chemin de l’amour plein de souffrance qui conduit à la croix mène aussi à la résurrection et à la vie éternelle dans la communauté éternelle d’unicité et de paix en Christ. Ayez confiance en cette promesse. 

Stephen M. Veazey
president of the church